La spin-off de l'UCLouvain iTeos Therapeutics suscite l'enthousiasme des investisseurs américains

La biotech wallonne iTeos Therapeutics boucle un nouveau tour de table de 125 millions de dollars auprès des investisseurs historiques et de 5 nouveaux fonds américains de premier plan actifs dans les introductions boursières. C’est l’une des plus importantes augmentations de capital pour une société privée au niveau européen. Elle permettra d’accélérer et d’augmenter les études cliniques de deux candidats médicaments qui ambitionnent de bouleverser la lutte contre le cancer. Déjà entamés auprès de patients belges, les premiers résultats cliniques suscitent l’enthousiasme de la communauté biotech internationale.

Louvain-la-Neuve, 1 avril 2020 - VIVES, un des plus grands fonds d’investissement universitaires européens, annonce une levée de fonds de 125 millions de dollars réalisée par iTeos Therapeutics, une entreprise spécialisée dans l’immunothérapie du cancer.

« Dans le contexte actuel de la crise sanitaire, le fait qu’une spin-off parvienne à attirer  des investisseurs de niveau mondial est une excellente nouvelle pour tout notre écosystème biotech belge qui met en exergue notre recherche académique au bénéfice du patient », témoigne Philippe Durieux, CEO de VIVES, le fonds d’investissement technologique de l’UCLouvain, actionnaire de la première heure d’iTeos.

Qu’est-ce qui justifie cet enthousiasme au sujet d’iTeos ? Rappelons que les équipes sont actives dans l’immuno-oncologie, une nouvelle approche dans la  lutte contre le cancer. Il s’agit de stimuler le système immunitaire afin qu’il s’attaque aux tumeurs.  Cette approche, basée notamment sur l’inhibition de points de contrôle immunitaire (immune checkpoints) s’avère très efficace chez certains patients. Toutefois, beaucoup de patients ne répondent pas car leur tumeur met en place des mécanismes qui neutralisent cette attaque immunitaire.

« La mission  d’iTeos consiste, précisément, à identifier et bloquer ces mécanismes de résistance afin d’améliorer l’efficacité de l’immunothérapie», explique le professeur Benoit Van den Eynde, co-fondateur d’iTeos et expert international responsable des recherches menées depuis les débuts de l’immuno-oncologie par l’Institut de Duve de l’UCLouvain et le Ludwig Institute for Cancer Research.
« Nous avons deux candidats-médicaments en phase clinique, A2A et TIGIT. Pour A2A, les premiers essais cliniques ont été initiés dans des hôpitaux belges. Les résultats sont très prometteurs. Nous souhaitons à présent accélérer la phase 2 des essais et le développement de notre portefeuille préclinique. Nous avons sélectionné une série d’indications et de combinaisons prometteuses pour impacter la vie des patients atteints du cancer a», épingle encore Michel Detheux, co-fondateur et CEO d’iTeos.

Le programme A2A est basé sur une nouvelle molécule capable de bloquer le récepteur à  l’adénosine, une molécule immunosuppressive présente à des taux élevés dans les tumeurs.  Le programme TIGIT développe un anticorps bloquant un nouvel « immune checkpoint » nommé TIGIT.

Le nouveau tour de table est emmené par deux « lead investors » américains, RA Capital Management et Boxer Capital, auxquels s’ajoutent Janus Henderson Investors, RTW Investments et Invus. Les partenaires du précédent tour de table (75 millions de dollars levés en juin 2018) ont également participé à cette levée de fonds - MPM Capital (Etats-Unis), HBM Partners (Suisse), 6 Dimensions Capital (Chine) et Curative Ventures (Etats-Unis) - ainsi que les actionnaires belges historiques : VIVES Louvain Technology Fund, Fund+, SRIW et SFPI-FPIM.

Basée à Gosselies et à Cambridge aux États-Unis, iTeos emploie une quarantaine de personnes principalement en Belgique :

  • 1999 : début des recherches dans le groupe du professeur Benoit Van den Eynde à l’Institut de Duve de l’UCLouvain
  • 2003 : publication dans la revue Nature Medicine par le groupe de Benoit Van den Eynde
  • 2011 : création de la société à Gosselies par Michel Detheux et Benoit Van den Eynde
  • 2012 : première levée de fonds (€9M), VIVES entre au capital avec le soutien de la Région Wallonne (DG06)
  • 2018 : investissement du fonds américain MPM Capital (Série B à €64M) et implantation dans le Massachusetts aux Etats-Unis
  • 2019 : lancement des tests cliniques de phase I/II pour A2A
  • 2020 : nouvelle levée de fonds ($125M) et lancement des tests cliniques phase I/II pour TIGIT et de phase II pour A2A en combinaison avec un « immune checkpoint blocker » (immunothérapie).

 À propos de VIVES (www.vivesfund.com)

VIVES Louvain Technology Fund (€43M créé en 2011) est un fonds d’investissement qui a investi majoritairement dans les spin-off de l’UCLouvain.

VIVES Inter-University Fund, troisième fonds, est en cours de création pour un premier closing à €25M. VIVES est géré par SOPARTEC, la société de transfert de technologie et d’investissement de l’UCLouvain.

VIVES a investi dans une vingtaine de sociétés qui, ensemble, ont réuni plus de 500 millions d’euros au travers de financements publics et privés.

À propos de ITeos Therapeutics S.A. (www.iteostherapeutics.com)

Basée à Cambridge (USA) et Gosselies (Belgique), iTeos Therapeutics S.A. est une société de biotechnologie privée qui développe des traitements d’immuno-oncologie pour le traitement du cancer. Créée en 2011 à partir d’un partenariat entre l’Institut Ludwig for cancer research et l’Institut de Duve à l’UCLouvain, iTeos Therapeutics S.A. compte 40 collaborateurs.

Contacts presse

VIVES : Philippe Durieux (CEO)

Tel: + 32 472 20 63 55

p.durieux@sopartec.com


Communiqué de presse VIVES en WORD CP-iteos.doc - 64 KB Communiqué de presse VIVES en PDF CP-iteos.pdf - 537 KB Original Press Release iTeos iTeos Series B-2 Funding Press Release.pdf - 137 KB

 

 

A propos de Vives

VIVES Inter-University Fund est un fonds technologique multisectoriel qui investit dans des projets ayant un impact sociétal positif. Doté de €32M, il a la capacité d’investir aux différents stades de développement d’une société : amorçage, start-up et croissance. Le fonds intervient dans des spin-offs de l’UCLouvain ou de ses universités partenaires - KULeuven (BE), Université de Paris Diderot Descartes (FR), Université de Wageningen (NL), Université du Luxembourg (LU) - et dans des start-up situées dans un périmètre de 400 kilomètres autour de Louvain-la-Neuve. VIVES est géré par Sopartec, la société de transfert de technologie de l’UCLouvain. Participations clés : iTeos, Novadip, Tessares, Axinesis, Botalys, Upstreem, Virovet, Uptreem, Virovet, E-Peas, Aphea, etc.


Vives
Bâtiment Le Parc
Place de l’Université 16 bte 27
B-1348 Louvain-la-Neuve
Belgium